Le 9 et le 12 novembre des activités ont été mises en place afin de se mobiliser pour l’association ELA et l’action  » Mets tes baskets et bats la maladie « . L’action a permis de récolter 580 euros.

ELA c’est quoi ?

ELA signifie Association Européenne contre les Leucodystrophies (en anglais, European Leukodystrophy Association). Fondée en 1992, cette association française a été reconnue d’utilité p

ublique par décret, le 13 novembre 1996. À partir de 2000, l’association créé de nouvelles antennes nationales en Europe (Suisse, Belgique, Luxembourg, Espagne et depuis peu en Italie) puis hors d’Europe en 2012, dans l’océan Indien.

Quels activités ont été mises en place au collège ?

À Maintenon, deux activités ont été mises en place : une dictée et un concours de lancers francs de basketball (le protocole sanitaire n’autorisant pas les matchs). Pour pouvoir y participer, les élèves devaient s’inscrire et faire un don à l’association. Ils pouvaient aussi bien être de la 6ème à la 3ème… il n’y a pas d’âge pour se mobiliser !

Écrivons pour soutenir l’association :

La dictée a eu lieu le lundi 9 novembre 2020 à 13h10. Une vingtaine d’élèves de toutes classes et des adultes de l’équipe du collège étaient réunis dans la salle de la vie scolaire. La dictée a été énoncée et corrigée par M. Moulin, professeur de Français. Le texte, écrit par Karine Tuil, parle de dictée, de beauté des mots et des  » mondes qu’ils ouvraient « . L’auteur souhaitait que la dictée contienne des mots donnant un signification à notre présence :  » la solidarité, le courage, la confiance, le soutien, l’optimisme, la fraternité, l’amitié, la vie, l’espérance. « .

Shootons pour soutenir l’association :

Le jeudi 12 novembre 2020, entre 12h et 14h, environ 25 élèves de 6ème et 5ème puis une quinzaines d’élèves de 4ème et 3ème sont allés sur le terrain de sport de l’annexe afin de jouer au basket pour soutenir l’association ELA, participer à l’action « Mets tes baskets et bats la maladie »… et s’amuser. Malheureusement, le protocole sanitaire n’autorisant pas les matchs, des concours de tirs ont été organisés et surveillés par M. Ohresser, professeur d’EPS, M. Moulin, professeur de français et Mme. Salomon, professeur d’anglais. Le but de ce concours était de marquer le plus de panier en cinq minutes, par groupe de 3, 4 ou 5 élèves. Les 6e et les 5e étaient mélangés et jouaient les uns contre les autres. Ensuite les 4e et 3e et les professeurs se sont affrontés. Les élèves participants étaient ravis et ont trouvé ça  » génial « .

Séolane