Madame, Monsieur,

En prévision d’une éventuelle reprise des cours, au collège et à l’école à partir du 11 mai, nous vous proposons les informations suivantes pour équiper vos enfants et vous-même de masques grand public.

Ces masques sont destinés à vous protéger, vous-même et les autres, des projections de postillons potentiellement porteurs du coronavirus. Ils sont utiles si vous êtes infectés (sans forcément le savoir) et si des personnes que vous croisez le sont. ILS SONT UNE PROTECTION SUPPLEMENTAIRE MAIS NE REMPLACENT PAS LES GESTES BARRIERES QUE SONT LE LAVAGE SYSTEMATIQUE DES MAINS ET LA DISTANCIATION PHYSIQUE.

Les masques que nous vous proposons de réaliser sont très simplement réalisables en récupérant du tissu de vêtement dont on a plus l’utilité : devenus trop petits pour nos enfants ou démodés… Il est ainsi aisé de récupérer une manche de t-shirt (féminin ou masculin, selon la corpulence de la personne à équiper). Il vous faudra bien évidemment disposer de matériel de couture mais assez basique : fils et aiguilles, paires de ciseaux. Si vous disposez d’une machine à coudre et de compétences pour l’utiliser c’est encore mieux.

Nous vous conseillons de disposer une couche de polaire entre les 2 plaques de tissu afin de rajouter un élément filtrant. Enfin pour fixer le masque aux oreilles, vous pouvez récupérer les bandes de tissu à la taille des t-shirts ou les élastiques de draps housses dont vous ne vous servez plus. Pour les petites têtes, 16 cm d’élastique de chaque côté suffise, sinon il faut en ajuster la longueur.

Vous trouverez aux liens suivants les tissus à utiliser :

 Tissus à utiliser

Des tutoriels pour la fabrication :

 https://bit.ly/TutoAtelierdelacreation

https://bit.ly/TutoAtelierdesgourdes

Des explications pour coudre sans machine à coudre :

Coudre à la main un masque AFNOR

Comment fabriquer votre masque sans machine à coudre

Des conseils pour mettre, utiliser et nettoyer les masques :

 https://masques-barrieres.afnor.org/home/conseils-utilisation

 

Prenez soin de vous, bien cordialement,

L’équipe de l’APEL,

Marie-Hélène NICOLAS et Karine GAUTHIEZ SATORRE